09 septembre 2007

des destins joués à la courte paille?

« Des destins joués à la courte-paille ? | Accueil 09/09/2007 On a les ambitions qu'on peut… Dans le flot des informations et des protestations contre la série d’expulsions pratiquées dans les Ardennes depuis un mois, il y a les propos hallucinants tenus par des responsables de la préfecture de Charleville-Mézières. Commentant la situation d’une jeune femme biélorusse, mère d’un enfant de 6 ans, devenue sans papiers après avoir fui son mari français (condamné à 3 mois de prison avec sursis pour menaces de mort réitérées), un... [Lire la suite]
Posté par collectif28sp à 18:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 septembre 2007

Thérese kopia : une victoire de la solidarité

Mardi 19 juin 2007, la police arrêtait dans sa salle de bain, MmeThérése Kopia, une Centrafricaine de 68 ans, en France depuis 2003,malade, au domicile de sa fille à  Mainvilliers (Eure-et-Loir). Ellecomparaissait ce 6 septembre 2007 devant le Tribunal de Bobigny du chefde refus d'embarquement, qui a relaxé Mme Kopia et qui a déclaréillégale l'Obligation de quitter le territoire dont elle était frappée. Le MRAP exprime sa satisfaction devant ce jugement du Tribunal de Grandeinstance de Bobigny. Par ailleurs, cette décision... [Lire la suite]
Posté par collectif28sp à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2007

Paris Bamako,délit de solidarité : Relaxe pour les 2 inculpés

Le MondeRelaxe de deux Français s'étant opposés à l'expulsion de Maliens04.09.07 | 10h27PARIS (Reuters) - Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a relaxé deux Français poursuivis pour "incitation à la rébellion" après s'être interposés, avant le départ d'un vol d'Air France Paris-Bamako, entre des policiers et des Maliens qui s'opposaient à leur expulsion.A l'audience, en juillet, le parquet avait demandé 1.000 euros d'amende avec sursis pour Marie-Françoise Durupt et 500 euros d'amende avec sursis... [Lire la suite]
Posté par collectif28sp à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2007

non au délit de solidarité

Procès d’Agrigente Non au délit de solidarité Devant le tribunal d’Agrigente (Sicile) comparaissent depuis le 22 août sept pêcheurs tunisiens accusés d’avoir « favorisé l’immigration clandestine », délit réprimé par la loi italienne. Ils risquent jusqu’à 15 ans de prison. Poursuivis comme s’ils étaient des trafiquants, ces pêcheurs n’ont pourtant accompli que le plus élémentaire devoir de solidarité : le 8 août, au large de l’île de Lampedusa, ils ont porté assistance aux 44 passagers d’une embarcation de fortune en perdition et... [Lire la suite]
Posté par collectif28sp à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]