APPEL POUR LES MINEURS ETRANGERS : UN TOIT, UNE ECOLE, DES DROITS !

Le Collectif, parmi les tâches qu'il se donne depuis sa création, en a une nouvelle depuis quelque temps, qui est de suivre des mineurs isolés étrangers (qu'on appelle aujourd'hui MNA mineurs non accompagnés).

Ceux qu'il nous revient d'aider sont ceux dont l'Aide Sociale à l'Enfance refuse de reconnaître la minorité. Leurs seuls droits: l'Aide Médicale d'Etat, et l'accueil au 115 en fournissant l'attestation de l'ASE du rejet de leur demande de prise en charge, car en principe le 115 ne prend pas de mineurs (Comme tous les autres usagers du 115, ils doivent téléphoner selon plusieurs tranches horaires pour obtenir une place le soir même, et parfois n'y parviennent pas. Dans ce cas, ils se débrouillent: parking, porche, etc.) Ils passent le reste du temps dehors, sans scolarisation. Ils ne peuvent pas faire de demande d'asile car pour cela il faut être majeur ou le faire par l'intermédiaire d'un référent. Ils ont entre 14 et 18 ans.

Comme pour les autres personnes qui font appel à nous, nous les aidons dans les diverses procédures (saisine du juge des nfants, tentatives d'obtenir un début de scolarisation, etc), mais ne les prenons pas en charge matériellement, car nous considérons que nous devons d'abord lutter pour faire reconnaître leurs droits. Mais nous sommes pris par l'urgence.

L'une d'entre nous s'en occupe plus particulièrement, travail de suivi très lourd. Certains sont au bord de l'effondrement. Leur situation est bloquée, les procédures sont longues, et les perspectives d'avenir bouchées.

Pour cette raison nous faisons appel à vous pour toute aide que vous pourriez fournir suivant vos possibilités.

 

Elles peuvent être de plusieurs ordres:

- un parrainage. Il s'agirait alors de suivre un jeune en particulier, l'héberger quand il n'a pas le 115, suivre ses demandes de reconnaissance de minorité et de scolarisation, etc (avec notre aide si besoin).

financier : nous avons ouvert une petite caisse pour rembourser certaines aides que nous leur fournissons (cartes pour téléphoner, accompagnement à la cour d'appel de Versailles ou à leur consulat à Paris pour obtenir des documents, etc, etc)

matériel / humain, ponctuellement : toute aide, un hébergement pour un soir quand ils n'ont pas le 115, un accompagnement ou une aide dans une matière scolaire, un accueil transitoire pour souffler, etc. Nous sommes preneurs aussi de manteaux pour l'hiver, imperméables et légers.

 

Et en nous rejoignant dans ce combat pour leurs droits. Le 20 novembre 2017, journée des Droits de l'Enfant est organisée une action nationale, nous  y participerons localement par un rassemblement devant le Conseil Départemental, place Châtelet, à Chartres, à 17 heures.

 

Merci d’envoyer vos suggestions, courriers, à l'adresse ci-dessous ou par mail : collectif28sanspapiers@yahoo.fr

 

Comité Local MRAP Chartres BP 80343 28006 CHARTRES CEDEX

(chèques à l’ordre comité MRAP Chartres)